Les premières monnaies de papier en France

 

C'est à l'initiative publique que l'on doit, en France, les premières tentatives de mise en circulation d'une monnaie de papier.

De façon anecdotique, on notera que c'est au Québec qu'apparaît, en 1685, la première forme française de monnaie de papier. Les espèces tardant à arriver de France, l'intendant Jacques de Meulles décide de remettre aux ayants droit des promesses de paiement manuscrites. Des cartes à jouer servent de support à ces effets dont l'usage se généralise.

 


Monnaie de carte de 24 livres, 1729
signée Beauharnois

À la différence des cartes à jouer mises en circulation de 1685 à 1714, celles de la deuxième période sont imprimées sur un simple carton blanc, et leurs dimensions varient selon leur valeur nominale.

Monnaie de carte du Canada pour 50 livres.
Au verso : signatures de Duplessis, Vaudreuil et Begon.
Il s'agit en fait d'une reproduction datant de 1714 ; aucune des monnaies de carte originales ne semble avoir survécu.

 

Déclaration du roi du 5 juillet 1717
au sujet de la monnaie de carte du Canada

 

Même si, dès l'année suivante, ces cartes peuvent être échangées contre contre des espèces sonnantes arrivées de France par bateau, l'expérience s'est avérée suffisamment positive pour que les émissions de monnaie de carte se poursuivent à des intervalles plus au moins réguliers. Mais la surabondance de cette monnaie conduit à sa dépréciation.
En 1717, une déclaration du roi fixe le taux de reprise de ces monnaies à la moitié de la valeur de la monnaie métallique de France.

 

 

Cette expérience illustre l'usage que peut faire l'Etat de la technique du billet pour faire face à ses problèmes de trésorerie.

De fait, en France, les premières formes de monnaie de papier, apparues au XVIIIème siècle, ont été associées à de telles difficultés : ce fut notamment le cas des billets de monnaie, des billets d'Etat ou des assignats. L'influence de l'Etat se retrouve encore fortement dans les deux expériences du XVIIIème siècle qui conduisirent à la création d'établissements émetteurs de billets : la Banque Royale du système de Law (1716-1720) et la Caisse d'Escompte fondée en 1776.

Ce n'est qu'au sortir de la période révolutionnaire qu'apparurent en France des banques d'émission développant leurs activités indépendamment de l'Etat. Ce furent notamment la Caisse de Comptes Courants (1796), la Caisse d'Escompte du Commerce (1796), le Comptoir Commercial (1800). La création de la Banque de France en 1800 allait marquer une nouvelle étape dans l'histoire monétaire du pays.

 

 

accueil >>>

 

 

L'histoire de la monnaie de carte du Canada se poursuivra encore quelques temps. Devant la pénurie chronique de numéraire, le roi de France permettra une nouvelle émission de monnaie de carte en 1729. A partir de cette date, les autorités procéderont à des émissions de cartes jusqu'à la chute de la Nouvelle-France en 1760.



>>> Retrouvez l'histoire de la monnaie au Canada avec la Banque du Canada